DéfilezRetour

Zone d’intervention spéciale (ZIS) à Montréal pour l’équarrissage

Bulletins

sq-helene_finn-5217

Le 3 juillet, la nouvelle Zone d’intervention spéciale (ZIS) pour l’équarrissage à Montréal est entrée en vigueur, suite à sa publication à la Gazette officielle du Québec.

Une ZIS introduit des règles de zonage spécifiques dans le périmètre de la zone déterminée, pour la protection de l’environnement et la santé, pour une période définie au Décret. Cette ZIS, formée de 12 lots, se situe à l’emplacement actuel de l’entreprise Sanimax dans l’est de Montréal, qui a eu plusieurs défis dans la gestion des odeurs et les déversements d’eaux contaminés.

Objectifs de la ZIS : Normes environnementales et cohabitation
Les objectifs de la ZIS sont de permettre immédiatement des démolitions, la construction, et l’aménagement de nouvelles bâtisses sur ce site, afin de faciliter la mise aux normes environnementales de l’usine, dont le respect du Règlement numéro 2001-10 sur les rejets à l’atmosphère et sur la délégation de son application et le Règlement numéro 2008-47 sur l’assainissement des eaux de la Communauté métropolitaine de Montréal. Le but énoncé est d’éviter la fermeture de l’usine et un grave problème de gestion et d’élimination des viandes non comestibles au Québec.

Le but est également de permettre une meilleure cohabitation des usages de l’usine et de ses voisins, ainsi que la salubrité publique.

Le bureau administratif, le garage de maintenance et la bâtisse Acier Mont-Royal seront démolis et pourront être reconstruits ailleurs dans le périmètre de la zone, sauf dans l’avant-cour, face aux résidences. Les ouvertures de certains immeubles seront prohibées face au secteur résidentiel. De nouvelles règles concernant la circulation des véhicules de l’usine seront applicables pour réduire les inconvénients, dont l’interdiction d’accès par camion ou remorque sur une limite du lot adjacente à la 60e avenue.

Zone tampon
Un écran tampon devra également être installé sur certaines parties du site de Sanimax, dont une partie faisant face à des résidences. Cette zone tampon sera aménagée d’espaces verts composés de végétaux, d’arbres et d’arbustes, auxquels peuvent être intégrés des sentiers piétons, et être constitués d’un arbre à tous les dix mètres.
Le Décret 989-2024 autorise donc la démolition de certains immeubles, leurs reconstructions ailleurs dans la ZIS, avec des normes adaptées, ainsi que la création d’une zone tampon, dans le but d’améliorer la cohabitation et l’entreprise et ses voisins, ainsi que la santé publique.